Ecrire

Et vivre c’est ne pas se résigner…

Souvent les mots des autres sont un écho à ceux que j’aimerais formuler, et puis il y a aussi les mots perdus qui sont comme les moments perdus, j’en garde une nostalgie, mais ne les retrouve plus, mais où vont-ils donc ces mots oubliés ?

Et puis il y a aussi les mots que je n’entends pas, juste parce que ce n’est pas le moment, parce que je ne suis pas prête à les entendre ou qu’ils me font peur et me renvoient justement vers un de ces moments oubliés qui refait brusquement surface.
Et ceux que je veux entendre, que j’entends et qui n’ont pas été dits.

Et puis il y a les mots  d’amour, les mots passion, les mots désir, les mots regrets, les mots chagrin, les mots du manque, les mots du temps qui passe, les mots de la fin , et les plus beaux , les mots cadeaux, les mots justes, ceux qui ont le goût de l’infini.

Alors j’écris mes passions, mes désirs, mes regrets, mes états d’âme, mon exigence, mon impatience, mes attentes trop vives perdues à la violence des demandes, mes révoltes qui s’enflamment dans un rien, mon attachement à l’imprévisible, mon plaisir à naître dans un élan fou.

« Et vivre, c’est ne pas se résigner. »  Albert Camus

avril-2008-provence-et-gruissan-031.1304586633.jpg

 

8 réflexions au sujet de “Et vivre c’est ne pas se résigner…”

  1. Gardez vos mots Elisanne, si beaux et si vrais et ceux que vous empruntez à Camus aujourd’hui vous conviennent parfaitement !
    Haut les coeurs !!!

    Martine ,

    Haut les coeurs , sourire… un petit alcool de menthe pour soulager !!!

    J'aime

  2. ‘ET VIVRE C’EST TELLEMENT NE PAS SE RESIGNER’

    elle est tellement vraie cette phrase,
    si on baisse les bras, où seront les paumes pour cueillir les beautés,
    elles sont là,
    et quand la vie parfois déçoit, fait si mal,
    ce quelque chose qu’elle dit c’est bon de l’écouter,

    et puis remarcher, encore, de plus belle!

    Bises Elisanne, tout mon soutien dans tes temps difficiles.
    touchée Annick , merci de ton soutien…bises

    J'aime

  3. Lapsus, mots d’esprit…
    Les mots sont notre seul bien.
    Souvent, ils nous possédent, plus que nous les possédons.
    Motus…

    Ah ces mots et tous les maux…

    J'aime

  4. « les mots ont tout pouvoir et n’ont aucun pouvoir, et tout leur « pouvoir » réside précisément dans leur « non pouvoir ».
    ou encore, on peut préciser que le « pouvoir des mots n’est pas de l’ordre de la puissance, mais de celui du possible
    Il n’y a aucun mot adéquat pour qualifier et contenir ce qui vient nous bouleverser de fond en comble, que ce soit côté joie ou côté chagrin, côté douleur ou côté jouissance, mais tous les mots, des plus communs aux plus rares, offrent la possibilité de signifier, au moins un peu, quelque chose du trouble que l’on éprouve ; ainsi aident t-ils à donner du sens, une direction, un tracé, à ces forces muettes (et parfois affolantes dans leur intensité) qui nous assaillent………sylvie germain

    les vôtres ce soir élisanne sont …solaires…..et me touchent infiniment
    je vous souhaite une douce nuit sous un édredon d’étoiles ** ***

    Hélène, une découverte pour moi Sylvie Germain
    merci pour l’édredon d’étoiles, je dors très mal ces dernières nuits…

    J'aime

  5. Elisanne,

    Vous souvenez-vous de ces mots qui avaient retenus votre attention et qui m’étaient venus au gré de l’inspiration : Les mots se donnent à ceux qui les aiment…
    Je vous les offre une nuvelle fois

    Bonne soirée

    merci !

    J'aime

  6. Et comme je vous rejoins, dans la justesse des mots choisis et l’émotion qu’ils suscitent … Non. Se résigner, jamais.
    Je suis à vos côtés, Elisanne et pense à vous, espérant ce passage à vide que vous évoquiez l’autre jour se remplira vite d’élan et d’espérance, encore et toujours !
    Bien à vous,
    Natali

    Merci Natali pour ce témoignage de sympathie qui me touche.
    Quand je ne vais pas bien physiquement et moralement je me sens beaucoup plus vulnérable et sensible aux mots, aux gestes d’attention…donc très touchée…

    Bien à vous

    J'aime

  7. ah ces mots!!!si simple ,si compliquee!!!parfois si fascinant!!ces mots qui peuvent faire du bien mais aussi tellement de mal!!si court,si long!!mais tellement compliquee a comprendre parfois !!sur un jeu de scrabble ou sur un forum!!!attention aux mots il peuvent sans le vouloir faire mal!!alors chut le temps d un mot!!
    pour finir je ne dirais qu un mot!!
    MERCI


     

    les mots… j’aime à répéter une phrase de Freud
     » Avec des mots, on peut rendre un homme heureux, ou le pousser au désespoir  »

    J'aime

  8. Chère Elisanne,

    Nous vous aimons, vous nous aimez et nous ne sommes pas prêts à nous résigner,
    alors, n’ayez pas peur de lire, d’écrire encore pour vous, pour nous, pour ceux et celles que vous aimez

    Amitié

    Merci Charles pour vos mots touchants et votre marque d’amitié.
    Bonne soirée, ici c’était jardin, repos, réflexion, lecture…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s